Te vai arii Eau Royale

La source <strong>Te vai arii</strong> (<strong>Eau Royale</strong>)Dans les temps anciens, au cœur d’un site préservé à la végétation luxuriante, la découverte d’une source d’eau exceptionnellement pure suscita l’émerveillement de la dynastie royale des Pomare.

Cette source unique alimentait un bassin à l’eau limpide baptisée « Bassin de la Reine » en hommage à la reine Pomare IV qui aimait s’y rafraîchir et se prélasser sur ses berges ombragées.

C’est en souvenir de ces moments-là, que cette eau, exploitée sur les terres royales de Arue, a reçu le nom de « Te vai arii » (Eau Royale).

Portrait de la Reine Pomare IV . Charles Giraud . Musée de <strong>Tahiti</strong> et ses îles

La légende de la source Vai’oa’oa’i’Papa’oa

Au temps du roi Pomare, dans le district de Papa’oa, existait une source que beaucoup convoitaient pour son eau fraîche et transparente.

« Ah ! Quelle belle source Vai’oa’oa source de roche bercée par un léger vent qui descend du mont Herai ».
Cette source se trouve dans un tout petit vallon entouré d’arbres fruitiers, de plantes vertes et parfumé par les fleurs de pua.

Les oiseaux étaient en harmonie avec les sons que faisaient les cailloux et l’eau de cette source. Seules la reine et sa fille avaient le droit de se baigner à Vai’oa’oa, source royale et lieu sacré, et elles étaient toujours accompagnées de femmes.

Le son des coquillages et des tambours précédait la venue du cortège et en même temps prévenait la population du passage de la famille royale.

La reine avait pour habitude de chanter avant de prendre son bain à la source. Pendant ce temps, les femmes avaient des rôles précis : une partie tapait dans les mains, certaines confectionnaient des couronnes de fleurs et d’autres dansaient sur le rythme du pata’uta’u.

Le chant avait pour paroles :

Eau de joie à Papa’oa Par toi je suis devenue belle Tu es la source de mon corps Lorsque je me baigne Eau transparente Qui est mon miroir Eau qui pétille de la roche Que mes yeux voient ta source Eau de Papa’oa je suis là

Plusieurs noms ont été attribués à cette source, certains l’appellent « Te vai arii », d’autres « le bain de la reine » et enfin « Eau Royale ».

 
Pour en savoir plus sur la source Te vai arii, rendez-vous sur le site www.tahitiheritage.pf

Autres articles sur le même thème